mars 2021

Toute notre éducation est basée sur la logique aristotélicienne (logique binaire). Cette logique gé­nère des “a-priorismes” et des structures mentales impropres à l’élargissement de la pensée. Le langage qui en endécoule démontre assez ses limitations. Ces carcans ont été bien expliqués en 1933 par Alfred Korzybski. On comprendra alors à quelles vastes possibilités on ouvrirait le mental des élèves en les préparant à d’autres logiques.

Have a question?